Bien préparer son premier SON LIBRE FESTIVAL, c’est vraiment facile !

Situé près de Nîmes, ce festival est encore tout jeune de quelques années ! Je me suis fait mon expérience en 2019, et c’était terriblement génial. On accueille bien gentillement le nouveau guide du SON LIBRE festival, au milieu des criquets et sous la chaleur et une ambiance très appreciable.

Où vais-je ?

Le SON LIBRE festival, c’est un festival de 3 jours (72h) situé dans le sud de la France. C’est une des plus belles étoiles montantes des festivals orientés techno émergents dans notre pays. On comprend très vite que le festival tire son inspiration des géants connus comme OZORA en y ajoutant sa petite touche le rendant unique et très réussi.

Le festival se divise en 3 scènes : une orientée Psytrance, une orientée Techno, et une beaucoup plus petite, orientée musique Acoustique/Chill.

Ramenez vos casquettes et vos chapeaux, ces trois jours vont vous brûler le corps, aussi bien en énergie qu’en coups de soleils ! 

Crédit photo : A.M pour Midi Libre

Accès

Le festival se déroule dans le sud, entre deux communes nommées Cabrières et Collias. Si vous n’êtes pas habitués à la chaleur et à la poussière, il va vite falloir s’habituer car vous allez en “bouffer” ! 

On peut accéder au festival en voiture (principalement), ou en navette pour  les festivaliers venant en train par exemple. Les campings-car/caravanes y sont autorisés et un emplacement sur l’un des parking leurs ai réservé.  

L’emplacement du son libre est indiqué par de nombreux petits panneaux en carton mis à dispositions sur les routes des villages voisins : il n’est pas difficile d’y trouver l’accès et si vous avez un doute, suivez les autres voitures ! 😉 

Premiers pas

En arrivant sur le site et même avant de vous garer sur l’immense parking, pensez à  fermer vos fenêtres si vous ne voulez pas finir asphyxiés dans votre voiture à cause de la poussière. Il y a ÉNORMÉMENT de sable et de poussière sur le site, et le combo avec les voitures ne facilite pas les choses… 

Enfin garés, munissez vous de vos affaires, de votre matériel de camping, et surtout d’eau : on est dans le sud et tout est sec, vous n’allez quand même pas faire une insolation avant le début du festival ?

En avant pour s’installer sur l’une des 3 zones de camping du festival : accès libre, privilégiez les zones d’ombre (on vous le recommande extrêmement fortement).

L’ambiance générale y est très conviviale, les festivaliers sont plutôt jeunes, et prêts à festoyer pendant presque 72h non-stop. 

Attention au camping qui n’est pas dans un endroit “clos” ou “gardé”. Prévoyez un cadenas pour votre tente si vous avez des doutes ou laissez vos affaires importantes dans la voiture, ou sur vous-même pendant le festival.

 

Plan du son libre festival 2019

Dans les pattes du scarabée :

Avant de pénétrer dans le festival il faudra récupérer votre bracelet. Tout bracelet abimé ou perdu ne pourra être remboursé, remplacé (comme partout en fait, ne paniquez pas).
La zone du festival est divisée en deux grandes parties : la plaine avec les deux plus grosses scènes (Psytrance/Techno)
 
Et le “fond” du festival regroupant petite restauration, nécessaire pour manger, buvette, ainsi que la scène “chill” située tout au fond où vous pourrez vous détendre et profiter d’un moment de répit pour vous reposer. 
 
L’argent dans le festival se base sur un système habituellement connu par les festivaliers : les jetons (attention à ne pas les perdre et à ne pas trop en prendre, ils ne vous serviront plus à rien après le festival :p )
 
Les espaces de camping ne sont pas spécialement surveillés, ni fermés : prévoyez en conséquences pour garder vos biens en sécurité, personnellement nous avions laissé toutes nos affaires dans la tente durant l’intégralité du festival sans jamais avoir de soucis (regroupez-vous avec vos potes, ou même des inconnus rencontrés à votre arrivée, l’occasion de tisser de nouvelles amitiés 😉